Skip to main content
RTL Longueuil on Facebook RTL_info on Twitter Linkedin YouTube
Itinerary Bus Stop
Thursday December 20, 2001

La STRSM adopte son dernier budget

Longueuil, le 20 décembre 2001 - Réunis pour la dernière fois en assemblée publique extraordinaire, les membres du conseil d’administration de la Société de transport de la Rive-Sud de Montréal ont adopté le dernier budget de la STRSM, puisqu’à compter du 31 décembre 2001, le territoire juridique de la STRSM deviendra celui de la nouvelle ville de Longueuil.

Le budget de la STRSM pour 2002, lequel inclut la desserte de Saint-Bruno-de-Montarville, sera de 94,7 M$. Il s’agit d’une diminution de 4,7 M$ par rapport aux 99,4 M$ de 2001. Cette baisse est principalement due à la diminution des frais financiers et conséquemment, à la diminution de la subvention au service de dette.

Les revenus
Les deux principales sources de revenus de la STRSM restent la vente des titres de transport aux usagers et la contribution des villes membres de la Société. Or, les tarifs seront majorés en moyenne de 3,4 %. Cette hausse équivaut à l’indice des prix à la consommation au printemps 2001. Quant à la contribution municipale, elle sera majorée de 4 %, soit une augmentation de 1,7 M$.
Parmi les autres revenus, la subvention au service de dette diminuera de 7 M$, l’aide métropolitaine a été plafonnée par l’Agence métropolitaine de transport et les autres revenus d’exploitation se maintiennent.
 
Les dépenses
En 2002, la STRSM devra assumer de nouvelles dépenses. Ainsi, la contribution au train Montréal/Saint-Hilaire est estimée à 668 000 $. L’AMT facturera environ 890 000 $ représentant 25% des coûts d’utilisation des équipements métropolitains, estimés en 2002.
 
Par ailleurs, l’agrandissement du centre d’exploitation Longueuil entraînera une augmentation des frais de chauffage et d’électricité.
Les augmentations de l’achalandage et de l’offre de service nécessiteront l’embauche de 12 nouveaux chauffeurs; toutefois, une saine gestion permet de maintenir en 2002 un budget d’heures comparable à celui
de 2001.
 
Le coût actuel du carburant permet de prévoir une dépense de 5,1 M$, soit 1M$ de moins qu’en 2002.
Quant aux immobilisations, elles se chiffrent à 2,5 M$ et comprennent principalement la contribution de la STRSM à l’achat de 22 autobus neufs à plancher surbaissé.

 

 

Les administrateurs quittent une société en excellente santé financière
Une fois de plus en 2001, l’achalandage aura connu une forte augmentation; la STRSM prévoit dépasser les 30 millions de déplacements à la fin du mois décembre, soit une hausse de 4,9 % pour l’année qui se termine et un total de plus de 20 % depuis 8 ans.
 
C’est cet accroissement d’achalandage qui a amené, en 2001, l’agrandissement et la modification des centres d’exploitation de la STRSM et l’achat d’autobus neufs, soit 22 véhicules à plancher surbaissé. Par ailleurs, la tête de série d’un tout nouveau modèle, à la fois articulé et à plancher surbaissé, doit être livrée au début de la prochaine année.
 
Le président de la STRSM, et maire actuel de Longueuil, M. Claude Gladu, a tenu à ajouter que: ”les administrateurs actuels sont fiers des résultats obtenus au cours des dernières années. Les membres du prochain conseil d’administration héritent d’une entreprise dont la saine gestion est reconnue et dont les réalisations en confirment l’efficacité et l’efficience.”

Bookmark and Share