Skip to main content
RTL Longueuil on Facebook RTL_info on Twitter Linkedin YouTube
Itinerary Bus Stop
Thursday April 01, 2004

Le Réseau de transport de Longueuil dépose ses états financiers pour l’année 2003

Longueuil, le 1er avril 2004 - Pour l’exercice financier de 2003, les revenus totaux du Réseau de transport de Longueuil (RTL) s’élèvent à 99 593 833 $. Les revenus des clients-usagers représentent 36 671 998 $, ou 37 % des revenus totaux.

Le RTL a effectué 30 376 407 déplacements en 2003, soit 262 300 déplacements de plus qu’en 2002. Il s’agit d’une légère hausse de son achalandage de 0,87 %.
 
La contribution de la Ville de Longueuil s’élève à 44 162 300 $. Cette dernière est le principal bailleur de fonds du RTL. Sa contribution représente 44 % des revenus totaux, en hausse de 1 181 500 $ comparativement à 2002.
 
Les autres revenus totalisent 3 803 079 $ qui, ajoutés à la contribution municipale et aux revenus des clients-usagers, constituent 84 % des revenus provenant de sources locales.
 
La contribution du gouvernement du Québec est de 11 910 210 $ en 2003, dont 6 824 877 $ sont destinés au remboursement du service de dette, c’est-à-dire la portion de la dette du RTL relevant de la responsabilité du gouvernement, et 1 885 276 $ au service de transport adapté. Au total, la contribution directe du gouvernement du Québec est de 12 % par rapport à l’ensemble des revenus du RTL. Quant à l’AMT, elle verse une aide métropolitaine et une aide aux tarifs, réduit et intermédiaire, qui correspond à 4 % des revenus, soit 4 076 068 $.
 
Les dépenses totales s’élèvent à 99 453 250 $
Les traitements et avantages sociaux demeurent la principale dépense du RTL avec 60 433 372 $, soit 60,8 % des dépenses totales de 2003. Cette dépense comprend, plus particulièrement en 2003, des contributions de cotisations d’équilibre au régime de retraite des chauffeurs comme prévues à la loi modifiant diverses dispositions législatives concernant le domaine municipal (P.L.1) Ces contributions d’équilibre pourront éventuellement être remboursées au RTL lorsque les rendements des caisses de retraite reviendront à un meilleur niveau.
 
Le coût du carburant, au montant de 5 194 676 $, représente 5,2 % des dépenses totales; il est en hausse de 8,3 % à la suite des augmentations du prix du diesel en 2003. Les autres biens non durables, pièces et fournitures, sont de 6 497 249 $ et représentent 6,5 % des dépenses.
 
Les dépenses reliées au transport adapté sont de 2 862 465 $, en hausse de 322 358 $. Soulignons que le RTL a enregistré 257 401 déplacements de transport adapté en 2003, soit 7472 déplacements de plus qu’en 2002, une augmentation de près de 3 %.
 
La contribution au train de banlieue est passée de 632 000 $ à 2 043 771 $. L’écart est attribuable au fait qu’en 2002, la contribution du RTL ne couvrait que les quatre derniers mois de l’année alors que pour la dernière année, la contribution couvre les 12 mois.
 
Enfin, les activités d’investissement, à 10 003 619 $, se composent principalement de la part au comptant du RTL pour l’acquisition de 21 autobus, conventionnels, à plancher surbaissé et de 15 autobus, articulés, à plancher surbaissé.

Bookmark and Share