Skip to main content
RTL Longueuil on Facebook RTL_info on Twitter Linkedin YouTube
Itinerary Bus Stop
Thursday December 15, 2005

Le RĂ©seau de transport de Longueuil demande une contribution de 52 M$ pour le financement de ses services en 2006

Longueuil, le 15 décembre 2005 - Le projet de budget que le Réseau de transport de Longueuil (RTL) a soumis aux membres du conseil de l’agglomération de Longueuil, le 15 décembre 2005, est de 115,7 M$. Ce projet devrait faire l’objet d’une décision lors de l’assemblée extraordinaire de ce conseil le 21 décembre prochain.

Les besoins financiers du RTL pour l’année 2006 seront, selon le projet de budget, de 5,3 M$ supérieurs à ceux de 2005, passant ainsi de 110,4 M$ à 115,7 M$, en augmentation de 4,8 %.
 
Les dépenses
Personne ne sera surpris d’apprendre que les coûts associés à l’achat de diesel augmenteront de 1,4 M$ en 2006, soit 22 % de plus par rapport à 2005.
 
À cette somme s’ajoute un montant de 1,1 M$ pour l’achat d’autobus neufs additionnels, soit cinq autobus à plancher surbaissé de plus que la quantité reçue en 2005. Cette dépense représente une hausse de 21 %. Notons aussi que le RTL acquièrera quatre nouveaux autobus de type articulé à plancher surbaissé.
 
Le solde des nouveaux besoins financiers est de 2,8 M$. Il est lié à l’augmentation des coûts des services publics (notamment celui du gaz naturel en augmentation de13 % de 2005 à 2006), aux contrats de transport (notamment celui du service de taxi collectif et du transport adapté qui fait suite au récent décret qu’a adopté la Commission des transports du Québec), à l’augmentation du taux de facturation des équipements métropolitains appartenant à l’Agence métropolitaine de transport (AMT) qui passera de 5 % à 10 % et à la rémunération globale des employés. Précisons que l’augmentation globale de la rémunération des employés sera de moins de 1 % par rapport à l’année dernière. Rappelons que les coûts associés à la rémunération globale des employés représentent plus de 55 % du budget du RTL.
 
Les revenus
Les revenus additionnels proviendront des trois principales sources de financement du RTL. Ainsi, les contributions des usagers seront en augmentation de 1M$. Cela représente une augmentation moyenne de 4,7 % pour l’ensemble de la grille tarifaire 2006. L’augmentation du coût de la carte mensuelle locale à tarif régulier est de 4,4 %. Cette augmentation, qui s’explique principalement par la flambée des coûts du pétrole, ne couvrira même pas les coûts générés par celle-ci en 2006.
 
Notons que le paiement au comptant du passage simple à tarif régulier est maintenu au niveau de 2004. Les revenus provenant de la vente des titres de transport combleront 19 % des nouveaux besoins.
Le président du RTL, M. Claude Gladu, est heureux d’annoncer que les membres de son conseil d’administration procéderont, dès le début de 2006, à une modification de la grille tarifaire et de la réglementation en vigueur ayant pour effet qu’à compter du 1er août 2006, les étudiants de 18 ans, et jusqu’à dorénavant 25 ans, pourront se procurer une carte mensuelle locale à tarif réduit. Les étudiants qui utilisaient la carte mensuelle locale à tarif intermédiaire verront leurs coûts de transport en commun diminuer de 14 $ par mois, dès la rentrée scolaire de 2006.
 
Le projet de budget prévoit que l’agglomération de Longueuil versera une contribution additionnelle de 3,3 M$ par rapport à 2005, soit le triple de celle des usagers. Cela représente 62 % des nouveaux besoins de financement. La contribution de l’agglomération de Longueuil passerait ainsi de 48,7 M$ à 52 M $, soit une augmentation de 6,7 %, c’est-à-dire 2 % de plus que celle des usagers pour 2006.
 
Enfin, les subventions, et particulièrement celles qui sont associées à l’achat des autobus neufs, seront en augmentation de 0,7 M$ et le solde des nouveaux besoins de revenus, soit 300 000 $, proviendra de revenus additionnels d’exploitation. Au total, ces deux montants représentent aussi 19 % des nouveaux besoins de financement.
 
La gestion rigoureuse des affaires du RTL
Malgré l’augmentation des besoins financiers du RTL, ce dernier a continué de resserrer la gestion des contributions que lui confient les usagers et les contribuables de l’agglomération de Longueuil. Ainsi, à titre d’exemple, le coût par déplacement est passé de 3,79 $ en 1995 à 3,32 $ en 2004, soit une baisse de 12,4 % en dollar non indexé.
 
D’autre part, en utilisant au maximum les réserves de capacité de son parc d’autobus, le RTL a accru ses heures de service de 12,2 % durant la même période, ce qui a généré une augmentation plus importante d’achalandage, soit 17,4 %. Chaque dollar investi dans le transport en commun au RTL est plus que correctement utilisé.
 
Pétrole et gaz naturel
L’augmentation plus que significative du prix du pétrole n’est pas sans conséquence pour le RTL et ses usagers. Le prix budget de l’achat de diesel en 2005 était de 0,68 $/litre et il est estimé à 0,83 $/litre en 2006. D’autre part, le prix du gaz naturel connaît également une importante augmentation passant de 0,458 $ le mètre cube à 0,519 $ en 2006.
 
Augmentation significative du financement du transport par l’agglomération
Le gouvernement du Québec ne respecte toujours pas son engagement quant à la révision de l’actuel cadre financier du transport en commun, révision promise depuis 2001. Cette absence de décision fait en sorte que l’agglomération de Longueuil et les usagers du transport en commun doivent compenser pour les ressources financières manquantes ce qui a, notamment, pour conséquence de freiner le développement des transports en commun.
 
Ainsi, entre 2000 et 2006, la contribution municipale passera, selon le projet de budget, de 36,8 M$ à 52 M$; une augmentation de 15,2M$ ou 41%. D’autre part, les contributions des usagers qui étaient de 34,4 M$ en 2000, seront de 41,7 M$ en 2006, une augmentation de 21 %, soit bien en deçà de l’effort de l’agglomération de Longueuil. Quant aux subventions (immobilisations et transport adapté) du gouvernement du Québec, elles sont passées de 13 M$ en 2000 à 11,3 M$ pour 2006, une diminutionde 1,7 M$!
 
Cette implication soutenue de l’agglomération de Longueuil démontre l’intérêt qu’elle porte au développement du transport en commun et de la protection de l’environnement. À cet effet, soulignons que les services de transport en commun qu’offre le RTL permettent de réduire de 77 300 tonnes métriques les gaz à effet de serre (GES) sur le territoire de l’agglomération.

Bookmark and Share