Skip to main content
RTL Longueuil on Facebook RTL_info on Twitter Linkedin YouTube
Mon itinéraire À l'arrêt
Monday December 17, 2007

LE BUDGET 2008 DU RÉSEAU DE TRANSPORT DE LONGUEUIL SERA DE 124,4 M$

Longueuil, le 17 décembre 2007 - Lors de leur assemblée extraordinaire du 17 décembre 2007, les membres du conseil d’agglomération de Longueuil ont adopté le budget 2008 du Réseau de transport de Longueuil (RTL) au montant de 124,4 M$ et son programme triennal d’immobilisations pour les années 2008-2009-2010.

Passant de 117,5 M$ à 124,4 M$, les besoins financiers du RTL en 2008 seront supérieurs à ceux de 2007 de 6,9 M$. C’est une augmentation totale de 5,9 %.
 
Mme Johane F.-Deshaies, présidente du conseil d’administration du RTL, s’est dite satisfaite du budget 2008: «…parce que, dit-elle, il comprend un peu plus de 600 000$ en améliorations de service. À cette somme, précise-t-elle, il faut ajouter le maintien des ajouts de service de 2007 qui représentent un investissement additionnel de 1,2 M$. L’addition de ces deux montants, soit 1,8 M$, totalisent 26% des nouveaux besoins financiers du RTL pour 2008». Mme F.-Deshaies ajoute : «que la majorité des nouveaux services ou services additionnels prévus au budget 2008 seront en vigueur dès le début de l’année, une très bonne nouvelle pour l’ensemble des clients-usagers».
 
Rappelons que les améliorations de service ont été rendus possible notamment grâce à la nouvelle politique québécoise du transport collectif, annoncée en juin 2006. Cette politique vise à accroître de 8% l’utilisation du transport en commun sur l’ensemble du territoire du Québec. Le gouvernement du Québec, l’agglomération de Longueuil et les clients-usagers du RTL partagent les coûts d’exploitation associés aux améliorations de service.
 
Les revenus
Les revenus provenant des clients-usagers augmenteront de 1,9 M$ pour atteindre 45,7 M$.
Cette augmentation s’explique par une augmentation moyenne des tarifs de 3,4 %, par rapport à 3,8 % en 2007. Soulignons que les revenus additionnels des clients-usagers ne proviendront pas que des clients actuels, mais aussi de l’augmentation de l’achalandage déjà induit par le plan des améliorations de service.
 
Au 31 octobre 2007, le RTL enregistrait pour les 10 premiers mois de l’année une augmentation de 2,37 % par rapport à la même période l’année passée. «Avec son plan d’amélioration de service, le RTL voit juste. Cela démontre l’exactitude de nos analyses, portant sur l’identification des besoins» ajoute Mme F.-Deshaies.
 
Pour une 5ième année consécutive, le comptant à tarif ordinaire de 3,25 $ reste le même que celui qui est en vigueur depuis 2004. Au total, les revenus provenant de la vente des titres de transport représenteront 36,7 % des besoins financiers 2008 du RTL; ils représentaient 37,2% du budget 2007. La contribution de l’agglomération de Longueuil comblera 46,2 % des besoins financiers du RTL, soit 57,5 M$.
 
L’agglomération versera une contribution additionnelle de 2,1 M$ par rapport à 2007. La contribution de l’agglomération de Longueuil sera de 3,8 % supérieure à celle de 2007 et donc, encore une fois, plus élevée que la contribution de l’ensemble des clients-usagers pour 2008.
 
Enfin, les autres revenus proviendront de subventions du ministère des Transports du Québec (14,1 M$), de l’Agence métropolitaine de transport (3,2 M$) -en baisse de 0,2 M$ à la suite du gel de l’aide métropolitaine au niveau de 2006- et de revenus autonomes (3,9 M$), notamment la publicité.
 
Les dépenses
La rémunération globale des employés reste en 2008, la dépense la plus importante avec 70,7 M$ ou 56,9% du budget total. Mme F.-Deshaies fait remarquer : «…qu’à chaque fois que le RTL ajoute un autobus pour améliorer ses services, il engage un chauffeur, éventuellement des employés d’entretien et nous consommons plus de carburant et de pièces d’entretien pour les véhicules.» D’où la logique souvent mal comprise: assurer plus de service nécessite plus de dépenses!
 
Le carburant représente 6,1% des dépenses 2008 comparativement à 5,6% en 2007. Cette hausse représente une dépense additionnelle de 1,1 M$ et cela «sans que nos clients-usagers bénéficient d’un centimètre ou d’une minute de plus de service», de commenter Mme F.-Deshaies. De plus, l’ensemble des factures provenant de l’AMT sont en hausse de 21,8 %, malgré les protestations du RTL; elles représentent 17,4 % de la hausse totale des dépenses. Ainsi, le coût pour le train de banlieue Montréal-Mont Saint-Hilaire passe de 2,1 M$ à 2,5 M$, soit 19% d’augmentation. De plus, le taux de facturation des équipements métropolitains (terminus et stationnements incitatifs) augmente pour une troisième année consécutive passant de 15% à 25%, soit un impact de 0,5 M$. Par ailleurs, l’achalandage du transport adapté, en croissance de 3%, et l’amélioration du service aux usagers engendreront des coûts supplémentaires de 1,1 M$. Par sa saine gestion, le RTL a réussi à diminuer l’ensemble des autres dépenses de 0,4 M$.
 
Gestion rigoureuse des affaires du RTL
Chaque dollar investi dans le transport en commun au RTL est utilisé de façon efficace et rigoureuse.
Malgré l’augmentation des besoins financiers du RTL pour 2008, ce dernier a continué de resserrer la gestion des contributions que lui confient ses clients, usagers et contribuables. Ainsi, à titre d’exemple, le coût par déplacement est demeuré à 3,51 $ en dollars non indexé depuis 1997. En dollars indexés, cette performance signifie une diminution du coût par déplacement de l’ordre de 19,9 % entre 1997 et 2006.
 
D’autre part, en utilisant au maximum les réserves de capacité de son parc d’autobus, le RTL a accru son offre de service de 8,6 % durant la même période, ce qui a généré une augmentation d’achalandage encore plus importante de 13 %. Mme F.-Deshaies souligne: «que le RTL a donné plus de service au cours des 10 dernières années et ce, à un coût unitaire moindre. Lorsque l’on parle de gestion rigoureuse, le RTL donne l’exemple.»
 
Programme triennal des immobilisations 2008-2009-2010
Le PTI 2008-2009-2010 totalise 76,6 M$ d’investissements et il prévoit:
  • la poursuite du projet d’acquisition d’un système de vente et de perception - carte à puce pour 5,2 M$;
  • l’acquisition de 93 autobus à plancher surbaissé au montant total de 48,8 M$ dont 84 conventionnels et 9 articulés;
  • le projet d’agrandissement du centre d’exploitation du Vieux-Longueuil afin d’augmenter les aires de remisage des véhicules pour 20 M$;
  • et divers nouveaux projets 2,6 M$.
«Le transport en commun exerce un rôle stratégique sur le développement économique et sur la qualité de vie de citoyens et citoyennes de l’agglomération de Longueuil et il contribue significativement à la compétitivité de Longueuil. Le RTL est un acteur essentiel d’une vision de développement durable.» conclut Mme F.-Deshaies.

Bookmark and Share