Skip to main content
RTL Longueuil on Facebook RTL_info on Twitter Linkedin YouTube
Itinerary Bus Stop
Monday September 22, 2008

6IÈME Édition de «En ville sans ma voiture» - Le système léger sur rail (SLR): un outil indispensable

Longueuil, le 22 septembre 2008 - Mme Johane F.-Deshaies, présidente du conseil d’administration du Réseau de transport de Longueuil (RTL), rappelle, en cette 6ième édition de « En ville, sans ma voiture», qu’il est grand temps que le gouvernement du Canada fasse connaître officiellement sa position quant à l’implantation d’un système léger sur rail dans l’axe du pont Champlain.

«Si les bonnes décisions se prenaient aujourd’hui, le SLR permettrait d’attirer d’ici 2016, 5570 déplacements supplémentaires en pointe du matin, dont 4150 déplacements provenant de l’automobile. L’achalandage global en transport collectif dans l’axe autoroute 10 / pont Champlain et autoroute Bonaventure atteindrait 27 360 déplacements en période de pointe du matin. Dans le cadre de la journée d’aujourd’hui, il est bon de rappeler ces chiffres» souligne Mme F.-Deshaies.
 
L’implantation du SLR permettra une diminution de 20 000 tonnes métriques de gaz à effet de serre (GES) par année, puisqu’il a pour effet de retirer de la circulation des autobus et des automobiles sur le pont Champlain, sans compter que le SLR fonctionnerait à l’électricité, une ressource renouvelable au Québec.
 
Actuellement, les autobus qui empruntent la voie réservée du pont Champlain (plus de 800 aller/retour) à chacune des périodes de pointe, transportent pratiquement autant de personnes (17 000 déplacements) que les habitants des villes de Rivière-du-Loup, Deux-Montagnes ou de l’Assomption. Cet achalandage représente autant de personnes transportées en automobile que sur les trois voies autoroutières du pont Champlain en période de pointe du matin en direction de Montréal.
 
L’aménagement du SLR permettrait de relever les 4 principaux défis suivants :
  • Consolider cet axe majeur de déplacement en transport collectif bâti de toutes pièces, au fil des ans, par le ministère des Transports du Québec, le Réseau de transport de Longueuil, les Conseils intermunicipaux de transport et l’Agence métropolitaine de transport.
  • Prendre les moyens appropriés afin d’entraîner un nouvel élan qui générera une croissance de l’achalandage du transport collectif dans l’axe de l’autoroute 10 / Centre-ville de Montréal. Même si l’achalandage est déjà très important, il ne faut jamais relâcher nos efforts pour l’augmenter.
  • Stimuler davantage le développement économique par l’implantation d’un mode de transport collectif structurant.
  • Assurer la qualité de vie de nos citoyens et des prochaines générations par la réalisation d’un projet porteur d’avenir au niveau du développement durable et dont les retombées, en terme de réduction de gaz à effet de serre, sont significatives.
«Le SLR dans l’axe du pont Champlain ce n’est plus une option, c’est une nécessité», conclut Mme F.-Deshaies

Bookmark and Share