Skip to main content
RTL Longueuil on Facebook RTL_info on Twitter Linkedin YouTube
Itinerary Bus Stop
Thursday April 01, 2010

Le Réseau de transport de Longueuil dépose ses états financiers pour l'année 2009

Longueuil, le 1er avril 2010 - Lors de l’assemblée publique du Réseau de transport de Longueuil, tenue le 1er avril 2010, la présidente du RTL, Caroline St-Hilaire, a déposé auprès des membres du conseil, les états financiers vérifiés pour l’année financière se terminant le 31 décembre 2009. La présidente a annoncé que le RTL a enregistré un excédent des revenus sur les dépenses de 451 904 $ ou de 3% par rapport aux revenus.

Achalandage
En 2009, le RTL a effectué 32 136 831 déplacements, soit 98 120 de moins qu’en 2008. Il s’agit d’une très légère diminution de 0,3%. «Ce résultat est directement attribuable à la situation économique qui a durement frappé non seulement la grande région de Montréal mais aussi l’ensemble des pays industrialisés», a précisé Caroline St-Hilaire. D’autre part, l’achalandage du transport adapté est passé de 318 615 déplacements en 2008 à 327 185 en 2009, soit 8 570 déplacements de plus ou 2,7%.
 
Les revenus
Les revenus du RTL comprennent principalement la contribution de l’agglomération de Longueuil, soit 62,7 M$, les revenus des clients-usagers, soit 48,8 M$ et des revenus divers totalisant 4,4 M$. Par contre, les revenus provenant de subventions s’élèvent à seulement 27,5 M$. La contribution du gouvernement du Québec est de 23,8 M$; la très grande partie, soit 15,7 M $ est dédiée au financement des immobilisations (achat d’autobus notamment). Quant à l’Agence métropolitaine de transport (AMT), elle verse des aides métropolitaines qui correspondent à 3,7 M $ du total des revenus de subvention. Au total, le RTL a enregistré en 2009 des revenus de 143,5 M$.
 
Les dépenses
Les traitements et avantages sociaux restent la principale dépense du RTL avec 76,5 M$. Cette dépense comprend les salaires et divers traitements, les avantages sociaux reliés aux régimes de retraite et aux assurances collectives, ainsi que tous les autres bénéfices marginaux.
 
Les biens non durables qui totalisent 19,3 M$ regroupent le carburant pour un montant de 9,6 M$, en diminution de 0,7 M$ par rapport à l’an dernier; des pièces et fournitures pour 7,5 M$, et des services publics (gaz naturel et électricité) pour 2,2 M$. Les dépenses de transport sont de 12,9 M$, dont 5,3 M$ pour les services de transport adapté, 1,3 M$ en service de taxi collectif, 2,2 M$ en contribution à la ligne de train de banlieue Mont-Saint-Hilaire/Montréal, 2,4 M$ en contribution au métro de Montréal, 1,4 M$ en dépenses diverses de transport et 0,3 M$ en communication. Les autres biens et services totalisent 7,7M $, dont 1,6 M$ en entretien et réparations des immeubles, 1,6 M$ en services techniques, 1,1 M$ en contribution reliée à l’utilisation des équipements métropolitains (stationnements incitatifs, terminus), 2,5 M$ en frais généraux et 0,9 M$ en frais de location, honoraires professionnels et autres.
 
De plus, la contribution du RTL au fonds d’immobilisations de l’AMT est de 3,2 M$. Le remboursement de la dette à long terme du RTL et les frais de financement totalisent 6,6 M$.
 
Enfin, les acquisitions d’immobilisations totalisent 24,9 M$, dont 15,7 M$ sont financés par les divers programmes gouvernementaux. Ces montants ont permis d’acquérir 34 autobus conventionnels à plancher surbaissé, de compléter l’agrandissement du centre d’exploitation de Longueuil, de remplacer les véhicules de service par des véhicules hybrides et d’investir dans le maintien du patrimoine et des infrastructures informatiques. Au total les dépenses pour l’année 2009 auront été de 143,0 M$.

Bookmark and Share