Skip to main content
RTL Longueuil on Facebook RTL_info on Twitter Linkedin YouTube
Itinerary Bus Stop
Monday April 11, 2011

Menace de grève des chauffeurs : la direction du RTL déplore la situation

Longueuil, le 11 avril 2011 - La direction du Réseau de transport de Longueuil (RTL) a été étonnée d'apprendre hier, par voie de communiqué, que les représentants du Syndicat des chauffeurs soient prêts à faire la grève avant même que les enjeux majeurs n'aient été véritablement adressés à la table de négociations.

Il est important de rectifier les propos tenus hier par les représentants syndicaux, notamment en ce qui concerne des « concessions » de l’ordre de 1 006 000 $ supposément demandées par l’employeur. « Les demandes du syndicat dépassent largement notre cadre financier, les suggestions qui ont été faites de notre part ne sont que des réaménagements dans la convention dans le but de répondre à certaines de leurs demandes », a tenu à expliquer Judith Boivin, porte-parole du RTL.
 
Le RTL nie aussi catégoriquement vouloir réduire le nombre de congés maladie famille dont bénéficient les chauffeurs, congés qui ne sont en aucun temps remis en question selon Judith Boivin.
 
Mêmes imprécisions dans le dossier des chauffeurs à statut précaire : « Il ne s’agit que de faire travailler des chauffeurs qui ont déjà complété leur formation mais qui ne font pas d’heures plutôt que de payer systématiquement du temps supplémentaire », affirme Mme Boivin. « Les économies engendrées pourraient permettre au Syndicat de bonifier la convention collective », ajoute-t-elle, précisant que « le RTL n’est pas une entreprise qui est là pour faire de l’argent, mais plutôt pour offrir un service de transport de qualité, en respectant la capacité de payer des citoyens ».
 
Les négociations sont en cours entre le RTL et le Syndicat de ses chauffeurs depuis le mois de septembre dernier et elles progressent lentement, les enjeux financiers majeurs n'ayant pas encore fait l'objet de discussions plus approfondies entre les deux parties.
 
« Nous avons réglé deux conventions collectives en 2010 au sein du RTL avec un cadre financier similaire et nous avons confiance que ce que nous sommes en mesure de proposer est satisfaisant, toujours en tenant compte de la capacité de payer des contribuables », a ajouté Judith Boivin, précisant que le RTL souhaite vivement maintenir les discussions afin d’en arriver à un règlement négocié.
 
Rappelons que, le RTL étant assujetti à la Loi sur les services essentiels, aucune grève ne pourrait se tenir sans le dépôt d'un avis de grève de 7 jours de la part du Syndicat.

Bookmark and Share